Ciné-Club Amateur de Provence - CCAP
CCAP-Cinéma Amateur de Provence
Un peu de mémoire, n'oublions pas notre passé technologique
· La photographie est née en France.
· Le cinéma est né en France.
· Le cinéma d'amateur est né en France.
· En 1938, Heurtier (entreprise Stéphanoise) proposait un projecteur ciné "tri film", pouvant projeter le 16, le 9,5 et le 8 mm, avec une simple manipulation lors du changement de format.
· Le zoom Benoist Berthiot.
· Le cinémascop Henri Chrétien.
· Le super 16 AATON (Jean-Pierre Bauviala à Grenoble).

       A tous ceux qui utilisent du matériel made in China, quand nous leur démontrons que toutes ces nouvelles technologies sont un miroir aux alouettes, que leurs images vidéo ne seront plus exploitables dans les années à venir et qu'ils ne font plus de mémoire pour leur postérité, ils nous répondent, en nous traitant de ringards, qu'il faut vivre avec son temps et que de toutes les façons c'est inéluctable, qu'il n'est pas possible d'arrêter cette machine emballée.
Alors, nous, consommateurs, qui avons le pouvoir d'acheter uniquement ce qui correspond à notre besoin, nous devons ne pas nous laisser impressionner par un vendeur plein de fougue, qui, entre une machine à laver et un frigo, vend des camescopes.
Ce n'est pas toujours facile, mais il est possible de dire non.

      En 2017, qu'avons nous fait de notre savoir et de notre patrimoine scientifique ? Combien de temp allons-nous encore accepter que des trusts financiers nous dictent nos choix en matière de loisir ? N'oublions pas que le Cinéma-d'Amateur est un loisir et un art.

Sommes nous tous concernés par cette situation,
nous devons réagir et ne pas accepter cette fatalité !